Partager ❤


Votre bébé présente-t-il les symptômes liés aux poussées dentaires ou est-il grognon pour une autre raison ? S’il présente l’un de ces sept signes, il est presque certain qu’il fait ses dents.

Qu’il s’agisse de les brosser quand elle ont poussé ou d’attendre qu’elles sortent, les dents de lait causent certainement beaucoup de problèmes !

L’arrivée des dents de lait peut se passer sans encombre et presque sans gêne pour certains bébés, et être très pénible pour d’autres. Mais même quand cela se passe bien, la plupart des bébés présentent des signes qui montrent que quelque chose se passe sous leurs gencives.

Les symptômes peuvent commencer 2 à 3 mois avant que la dent ne commence à poindre. Quels sont ces signes ? Comment savoir si bébé commence à faire ses dents ? Que pouvez-vous faire pour l’aider à soulager ces douleurs ?

Comment savoir si votre bébé fait ses dents ?

Il mordille plus que d’habitude

Votre bébé se transforme en petit vampire. Il met à la bouche tout ce qui lui passe sous la main pour le mordiller. Cela va des cuillères en plastique aux jouets, en passant par le sein (ça c’est moins drôle). Il existe une pléthore de jouets de dentition conçu pour cet usage, en hévéa, en silicone, en bois… Si votre bébé à besoin de mordre, donnez-lui les objets appropriés pour pouvoir le faire, il en a vraiment besoin !

Il bave beaucoup

Les bébés ne savent pas encore bien avaler leur salive, ce qui provoque une salivation excessive. Quand bébé fait ses dents, la bouche va produire une plus grande quantité de salive pour lubrifier les gencives tendres et bombées. Le faite de mettre des objets à la bouche pour les mordiller va encore amplifier le phénomène.

Il ne fait pas ses nuits

Si jusque là votre bébé dormait bien les nuits et que maintenant il commence à se réveiller plusieurs fois pour chercher du réconfort, c’est probablement parce qu’il commence à faire ses nuits. Pendant le calme de la nuit, il va plus ressentir la gêne que provoque ses gencives douloureuses car il y a moins de distractions que la journée.

Ses habitudes de sommeil changent

A cause de la gêne occasionnée par ses gencives irritées, bébé fait moins de siestes, ou des siestes plus courtes, et se réveille plus tôt le matin. C’est sans doute l’une des manifestations des poussées dentaires la plus difficile à vivre pour la famille !

Il a des troubles corporels

De nombreuses mamans constatent une légère fièvre chez leur bébé quand les dents sont prêtes à sortir. Aussi, la salivation abondante peut parfois provoquer des éruptions cutanées, des irritations et de la toux quand elle s’accumule dans la gorge. Certains bébés développent des érythèmes fessiers et sont victimes de diarrhées.

Il a moins d’appétit

Si bébé a mal aux gencives, il va manger plus difficilement, surtout que chaque aliment va stimuler les points douloureux dans sa bouche. Il vaut bien entendu continuer à le nourrir, malgré ses réticences. Consultez votre médecin si vous pensez que l’apport calorique de votre bébé diminue de façon trop importante.

Il frotte son visage

Les bébés peuvent être très débrouillards et se faire eux-même des massages pour se soulager. Ils vont tirer sur leurs oreilles, se frotter le menton et les joues. Ils créent ainsi une contre-pression qui permet d’atténuer en partie la douleur et les pulsations.

Comment soulager les douleurs liées aux poussées dentaires ?

La période des poussées dentaires est un moment délicat tant pour le bébé que pour son entourage. Les inquiétudes sont nombreuses quand il s’agit de la santé et du bien-être de son bébé. Les parents se sentent parfois démunis face aux changements d’humeur et de comportement de leur bébé. Il existe cependant des choses à faire pour réconforter bébé et apaiser ses douleurs pendant cette période difficile.

Je ne parlerai ici que des solutions naturelles et ne conseillerai pas de méthodes médicamenteuses à base d’ibuprofène ou de paracétamol, celles-ci étant du domaine de la médecine. Demandez conseil à votre médecin pour plus d’informations.

Utiliser l’homéopathie

Il est souvent recommandé par les médecins et les pharmaciens d’avoir recourt à un traitement homéopathique pour soulager les douleurs dentaires. L’homéopathie est sans conséquences pour la santé des tout-petits, et sans aucun effet secondaire. Il est en général conseillé de donner du Chamomilla (à base de camomille sauvage), jusqu’à 5 granules 3 fois par jour en dilution 15CH.

L’anneau de dentition

Quand votre bébé souffre de douleurs dentaires, il porte systématiquement à la bouche ses jouets et tout objet qui passe à sa portée. Vous pouvez alors lui donner un anneau de dentition spécialement adapté à cet usage. Ils sont en général fabriqués dans une matière souple, en hévéa, silicone ou autre, et peuvent être équipés de petits picots pour mieux masser les gencives douloureuses. Vous pouvez le placer au réfrigérateur ou au congélateur avant de le donner à votre enfant. Le froid procurera en plus un effet anesthésiant car il va engourdir les gencives enflammées.

Le collier d’ambre

Certaines mamans considèrent le collier d’ambre comme une solution miraculeuse et attestent de son efficacité. Il est certain qu’il est utilisé pour apaiser les douleurs liées aux poussées dentaires des bébés depuis des générations, et il est souvent offert en cadeau à la naissance ou transmis de famille en famille. C’est une solution naturelle contenant un anti-inflammatoire naturel. Vous pouvez donc faire porter un collier d’ambre à votre bébé pour voir s’il fonctionne et est efficace pour votre bébé.

Le bain et le massage

Quand votre bébé souffre de douleurs dentaires, vous pouvez lui faire de petits massages pour le réconforter. Votre bébé peut en effet être inquiet pendant cette période et ce moment de tendresse lui fera assurément le plus grand bien. Dans le même esprit, un bain va aider votre bébé à se relaxer et se détendre, ce qui lui permettra de s’apaiser pendant un moment et oublier ses douleurs.

Certaines de ces méthodes permettant de soulager les douleurs dentaires seront peut-être plus ou moins efficaces dans votre cas. Elles sont complémentaires et plusieurs peuvent être utilisées en parallèle. Choisissez donc celles qui conviennent le mieux à votre bébé et à vous-même.


Partager ❤