5 idées reçues sur l’ambre

Idée reçue n°1 : l’ambre est une pierre

C’est faux : l’ambre est récolté dans le sol mais ce n’est ni une pierre ni un minerai. Il s’agit d’une résine issue des forêts de pins qui couvraient certaines régions de la Terre il y a plusieurs millions d’années. Cette résine s’est lentement solidifiée puis fossilisée au cours du temps pour donner à l’ambre toutes les nuances de couleurs que nous connaissons. l’ambre de la Baltique, le réputé, est aussi le plus ancien. Il s’est formé il a 40 millions d’années. Comme l’ambre n’est pas une pierre, il reste chaud au toucher.

Idée reçue n°2 : l’usage de l’ambre est récent

C’est faux aussi. En Europe, l’ambre est traditionnellement utilisé dans les familles depuis plusieurs siècles. Ses vertues curatives et protectrices étaient connues par les Romains, les Celtes, qui en faisaient déjà des perles, ou encore les Grecs qui ont découvert ses propriétés électrostatiques. Le commerce de l’ambre s’effectuait alors en utilisant la Route de l’Ambre qui reliait les pays baltes à la Méditerranée.

Idée reçue n°3 : il n’y a aucune étude qui démontre les effets de l’ambre

C’est incorrect. L’ambre contient de l’acide succinique, et l’ambre de la Baltique est celui qui en a la plus forte concentration. Cet acide, totalement inoffensif, est transféré dans l’organisme quand les perles d’ambre se réchauffent au contact de la peau. Robert Koch, prix Nobel de science et père de la microbiologie a étudié l’acide succinique et confirmé ses effets positifs. Il a aussi démontré qu’il n’y avait aucun risque d’accumulation dans l’organisme.

Idée reçue n°4 : l’ambre agit quand il est mordillé

Au contraire ! Les colliers d’ambre destinés aux bébés ne doivent en aucun cas être portés à la bouche. L’ambre agit par contact avec la peau. Bien que l’ambre soit une matière naturelle sans danger, les perles ne le sont pas, et comme avec tout bijou, il faut veiller à ce le bébé ne joue pas avec. Préférez un anneau de dentition ou tout autre objet spécialement conçu pour être machouillé. Le collier quant à lui doit être porté autour du cou, toujours sous la surveillance d’un adulte.

Idée reçue n°5 : tous les ambres se valent

C’est faux. On trouve de l’ambre dans de nombreuses régions du monde, au Mexique, en République Dominicaine, mais c’est l’ambre de la Baltique, que l’on récolte en Europe sur les pourtours de la mer du même nom, qui a la plus forte concentration d’acide succinique, et qui sera donc la plus efficace pour aider à soulager les douleurs lors des poussées dentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *